Développement des prestations de propreté en journée en métropole Lilloise

Un premier dispositif d’accompagnement vers le travail en journée est opérationnel en métropole lilloise.

En fin d’année 2014, le CBE de Lille Métropole, dans le cadre des plateformes d’anticipation des mutations économiques de l’Etat, avait accueilli favorablement le projet d’une démarche de développement des prestations de propreté en journée en métropole Lilloise.

Ce projet s’est appuyé sur le dispositif d’accompagnement collectif*de la branche porté en régions par le FARE Propreté. Il est animé par Brigitte Hermouet, consultante gérante, expérimentée dans cet accompagnement, puisqu’elle avait déjà animé la démarche Nantaise conduite avec la FEP OUEST de 2007 à 2011.

C’est dans ce contexte que s’est mise en place une dynamique sur la métropole lilloise depuis le début de l’année 2015. Plusieurs partenaires, entreprises de propreté et entreprises clientes ont été rencontrés en ce sens, en amont de l’organisation des sessions collectives. Le dispositif d’accompagnement collectif a démarré dès avril, réunissant un premier groupe de 7 entreprises de propreté, qui a permis un premier travail de démystification de la thématique, et d’échanges sur les modalités d’identification et d’approche d’un client partenaire.

La seconde session qui s’est déroulée en Juin, favorisée par la richesse des échanges entre les 7 binômes entreprises de propreté et donneurs d’ordre, a permis de travailler sur les freins et leviers de mise en œuvre d’une telle démarche, mais a surtout apporté de la méthode de conduite conjointe d’un tel projet. Les sessions collectives se déroulent, dans une ambiance conviviale et constructive, au sein de la Cité des Echanges à Marcq en Baroeul, Cité des Echanges qui participe d’ailleurs au dispositif en tant que donneur d’ordre. Karine SIMON, déléguée régionale du FARE Propreté, participe à chaque session collective.

Fin Septembre, une troisième session collective a permis d’amender et valider les plans d’action qui auront été construits cet été au sein de chaque binôme, avec l’appui de Brigitte HERMOUET. (Voir photo)

Parallèlement, deux autres binômes : entreprises de propreté et donneurs d’ordre, ont rejoint la démarche il y a quelques semaines et d’autres initiatives et rencontres sont également en cours. Les acteurs de la Métropole Lilloise ont su s’inscrire rapidement dans une démarche qui a pour vocation de rassembler, et certainement de se développer. A suivre…

*pour rappel la coordination du dispositif d’accompagnement collectif du FARE Propreté est assurée par le cabinet ATEMIS